L’atrophie testiculaire est un état pathologique de l’appareil reproducteur masculin qui se traduit par une diminution du tissu fonctionnel des testicules et une diminution de la taille des glandes reproductrices mâles. L’atrophie testiculaire entraîne des modifications irréversibles du processus de production du sperme, entraînant la stérilité, et a un effet négatif sur les hormones générales de l’homme en raison d’une diminution de la production de testostérone.

Causes de la pathologie

Chez le peuple, on pense que l'atrophie des glandes mâles ne menace que les représentants masculins qui prennent des médicaments anabolisants pour développer leurs muscles (comme le disent les athlètes eux-mêmes - «atrophie testiculaire après le parcours»). Mais ce n'est qu'une des nombreuses raisons.

Le processus atrophique est long; Avec une attention particulière pour leur santé et un diagnostic rapide, il peut être prévenu ou suspendu.

Les causes de l'atrophie testiculaire peuvent être congénitales et acquises.

Causes congénitales

Cryptorchidie - testicule non descendu.

Avec une atrophie testiculaire congénitale, une pathologie est posée lors de l'embryogenèse (développement fœtal), ce qui conduit au développement de la cryptorchidie (unilatérale ou bilatérale). Normalement, les testicules descendent dans le scrotum au moment de la naissance, c'est l'un des critères de maturité du fœtus. Si le testicule (testicules) s'attarde dans la cavité abdominale, ils parlent de cryptorchidie (ne pas laisser les testicules dans le scrotum se produire, respectivement, d'un côté ou des deux côtés).

Nature a décidé que les testicules, pour un fonctionnement normal, ne devraient pas être exposés à des températures élevées. Par conséquent, le scrotum est à l'extérieur, à l'extérieur de la cavité abdominale et sa peau est suffisamment mince et sans tissu adipeux. La violation de la topographie (localisation) des testicules entraîne un réchauffement pathologique des glandes génitales mâles, ce qui nuit à leur développement et provoque une atrophie (voir "Que peut provoquer une surchauffe des testicules?").

Raisons acquises

Blessures, inflammations

L’atrophie testiculaire peut être le résultat de traumatismes et de maladies inflammatoires fréquentes des organes du scrotum (orchite, orchidépidymite). Une blessure contondante du scrotum entraîne également une atrophie.

Troubles circulatoires et innervation

La varicocèle peut entraîner une atrophie testiculaire.

L'approvisionnement en sang du testicule est assuré par le plexus choroïde. La varicocèle, en raison de la pathologie de l'appareil valvulaire et des modifications de la paroi vasculaire, se produit une expansion pathologique du plexus veineux. Une atrophie testiculaire avec varicocèle se développe en raison de modifications pathologiques stagnantes dans les vaisseaux. Avec cette pathologie, il en résulte une hypoxie tissulaire, une violation du trophisme et une surchauffe du testicule due à une augmentation du flux sanguin constant.

Avec une sténose (rétrécissement) de la grande artère alimentant le testicule, une atrophie est susceptible de se développer. Le rétrécissement de la lumière de l'artère spermatique se développe souvent en raison de sa compression au cours d'interventions chirurgicales pour la plastie du canal inguinal et d'opérations effectuées sur les organes du scrotum.

En cas de lésion de la colonne vertébrale de nature traumatique dans la région lombo-sacrée, entraînant une violation de l'apport sanguin au testicule, la nutrition des glandes sexuelles mâles est perturbée et le développement de processus pathologiques est inévitable.

Déséquilibre hormonal

Il existe une maladie qui oblige un homme à prendre des médicaments bloquant la production d'androgènes. Il s'agit d'une pathologie tumorale de la prostate (cancer de la prostate).

Une obésité sévère résultant de troubles métaboliques entraîne une diminution du taux de testostérone dans le sang, ce qui conduit à un "dessèchement" des testicules. Le plus dangereux pour l'homme est la graisse qui se dépose autour de la taille. Dans les tissus adipeux, la testostérone est convertie en œstrogène. Plus la couche de graisse est importante, plus le sang d'un homme contient d'œstrogènes. On croit que:

  • si un homme a un tour de taille inférieur à 94 cm, le taux de testostérone dans le sang est normal;
  • de 94 à 102 cm - réduit;
  • avec plus de 102 cm - un déficit prononcé, la prévalence des hormones sexuelles féminines.

En cas de violation de la régulation de la production d'hormones sexuelles mâles, il existe un risque d'atrophie testiculaire. En raison de certaines interactions entre l'hypothalamus et l'hypophyse (zones importantes du cerveau), l'équipe est chargée de produire de l'hormone pour les testicules produisant des cellules de testostérone. Mais parfois, il y a une perte ou une limitation de la fonction de commande de ces zones. Dans cette pathologie, les glandes sexuelles mâles sont inactives, entraînant une atrophie.

Les symptômes

Un examen visuel montre une diminution de la taille du scrotum, une petite taille de la palpation et une modification de la texture des tissus des testicules en raison de la flaccidité. Dans les cas avancés d’atrophie terminale, le testicule peut être palpé comme un cordon plat.

Il est à noter que la pathologie dans le spermogramme est retrouvée avec un seul testicule capable fonctionnellement, avec une atrophie bilatérale, les spermatozoïdes dans le sperme peuvent être complètement absents. Dans certains cas, avec une atrophie incomplète, il existe des formes de spermatozoïdes modifiées pathologiquement. Violation du processus de spermatogenèse - l'une des principales causes d'infertilité. En l'absence de production de sperme, l'utilisation de méthodes d'insémination artificielle est impossible.

Dans un processus atrophique unilatéral, il existe un risque de perte de la capacité fonctionnelle du second testicule, qui tente de faire un double travail pour éliminer les perturbations hormonales.

Dans le comportement des hommes seront présents tous les signes caractéristiques d'un manque de testostérone:

En règle générale, lorsqu'il détecte des symptômes alarmants, l'homme se tourne vers un urologue ou un andrologue pour un examen et un traitement.

Diagnostics

Le diagnostic commence par une inspection visuelle et une anamnèse.

Un examen préventif est particulièrement important pour un garçon: une opération effectuée à temps avec la cryptorchidie aidera à devenir un homme à part entière et à avoir une progéniture. Une surchauffe prolongée du testicule dans la cavité abdominale est le risque de développer une pathologie tumorale dans le testicule.

Déterminer la pathologie des testicules est leur palpation.

Taux de palpation:

  • taille du testicule;
  • la texture;
  • formations pathologiques;
  • anomalies congénitales de la situation (cryptorchisme);
  • anomalies de la structure.

L'échographie du scrotum aide à confirmer l'atrophie des testicules, la présence de varicocèle, l'hydropisie, les kystes testiculaires.

Pour évaluer le contexte hormonal, le médecin peut vous prescrire un test sanguin pour détecter les hormones et le sperme.

Traitement

Avant de procéder au traitement, il est nécessaire d’établir la cause.

Si les varices du ptérygion sont la cause, le traitement chirurgical est effectué - l'opération d'Ivanisevich. Il peut être effectué de manière ouverte et avec l'aide de la technologie endoscopique. Une opération ouverte est plus fiable, après cela il y a moins de récidive, mais la cicatrice postopératoire est plus prononcée et la période de récupération dure plus longtemps.

Lors de la cryptorchidie, pour évaluer les tactiques de traitement, évaluez la capacité fonctionnelle des testicules. Si l'atrophie est complète, comme le confirme une étude sur les hormones sexuelles mâles, une orchidectomie bilatérale est indiquée, suivie d'un traitement hormonal substitutif. Si la capacité fonctionnelle des glandes génitales mâles est préservée, une opération visant à abaisser les testicules dans le scrotum est possible. À l'avenir, un homme devrait subir une échographie du scrotum deux fois par an pour s'assurer qu'il n'y a pas de processus cancéreux.

Prévention de l'atrophie testiculaire

  1. Diagnostic précoce et élimination rapide des causes de la pathologie.
  2. L'inadmissibilité de prendre des stéroïdes.
  3. Utilisez un préservatif pour les rapports sexuels occasionnels.
  4. Attitude attentive et attentive envers les garçons.
  5. Traitement opportun des processus inflammatoires aigus dans la région génitale de l'homme.

Atrophie testiculaire et utilisation de stéroïdes

Certains athlètes, pour la construction musculaire, utilisent des stéroïdes anabolisants qui, en plus de l'augmentation de muscle souhaitée, augmentent la puissance, augmentent la libido en raison de la testostérone artificiellement ajoutée. En même temps, leurs glandes reproductrices mâles se reposent et le corps perçoit les testicules inactifs comme inutiles, déclenchant des mécanismes d'atrophie.

L'utilisation prolongée de tout stéroïde anabolisant arrête la sécrétion de testostérone et l'andrologue n'a pas toujours la capacité de normaliser un tel état.

Atrophie testiculaire avec l'abus de stéroïdes anabolisants.

En plus de l'impact négatif sur la synthèse de la testostérone, les stéroïdes anabolisants perturbent le système cardiovasculaire, le foie et les reins, augmentent le risque de thrombose et de mort subite. La décision la plus déraisonnable serait de prendre des stéroïdes anabolisants avant l'âge de 25 ans, car les zones de croissance des os se ferment et la croissance s'arrête.

Avant de commencer à prendre des stéroïdes, assurez-vous de consulter l'andrologue et d'écouter ses conseils. Au cours de la thérapie hormonale prescrite par le médecin, il est obligatoire de surveiller le fond hormonal de l'homme, les modifications sont évaluées et une correction est effectuée. Lorsque les stéroïdes anabolisants auto-administrés, cette possibilité est absente.

Ainsi, pour rester un homme à part entière, vous devez examiner attentivement votre santé.

Atrophie testiculaire - Quel optimisme pour le pronostic de cette maladie?

On appelle atrophie testiculaire ou atrophie testiculaire une réduction significative irréversible de la taille des glandes génitales mâles. Il affecte toujours négativement leurs fonctions endocriniennes et reproductives, constituant l'une des causes les plus graves d'infertilité. Mais une baisse de la fécondité n'est pas la seule manifestation de la pathologie. Dans la plupart des cas, d'autres signes sont détectés.

Quand on dit de la présence de cette pathologie

Chez l'homme, le volume normal de chaque testicule est en moyenne de 17-18 cm³. Quand il diminue à 6-8 cm³, une atrophie est diagnostiquée. Dans le cas des indicateurs intermédiaires, on parle de sous-tatrophie ou d’hypotrophie.

Il est important de comprendre que le processus atrophique ne consiste pas uniquement en une réduction des dimensions externes des testicules. La diminution du volume de ces glandes est due à la disparition de tissus fonctionnellement actifs. Et dans une atrophie sévère, les testicules sont presque entièrement composés de cordons conjonctifs et de vaisseaux désolés. En fait, il ne reste que le stroma (base) de l'organe et le travail des autres îlots de tissu glandulaire, des tubes séminifères et du canal déférent est improductif et mal coordonné.

L'atrophie doit être distinguée de l'hypoplasie. La similitude entre ces 2 états réside dans la petite taille des testicules par rapport à l'âge moyen. Mais dans le premier cas, les testicules étaient suffisamment développés au départ, même s'ils se trouvaient dans la mauvaise position. Mais l'hypoplasie est déjà présente chez un nouveau-né en raison d'une croissance insuffisante de ses gonades pendant la période prénatale. Cependant, cette condition n'est pas toujours diagnostiquée à temps.

Raisons

Les ridules des testicules sont multiples. Ils peuvent être combinés en plusieurs groupes étiologiques.

Processus inflammatoire infectieux

Le plus souvent, l'orchite est causée par un virus des oreillons. Après tout, cet agent pathogène et les glandes salivaires peuvent affecter les testicules, le pancréas et d'autres grandes formations glandulo-parenchymateuses. L'atrophie testiculaire après une orchite d'une étiologie différente est exclue. Elle peut être causée par des arbovirus du groupe B, le virus de la chorioméningite lymphocytaire, le virus ECHO. Les lésions tuberculeuses et lépromateuses sont rarement diagnostiquées.

Perturbation du trophisme (nutrition)

En raison d'un manque d'approvisionnement en sang ou d'une compression chronique des testicules de l'extérieur. La varicocèle, les tumeurs de l'épididyme, les hernies inguinales obliques avec abaissement du sac hernial dans le scrotum peuvent entraîner une compression. Parfois, la déficience trophique gonadique est causée par une anémie chronique (par exemple, la drépanocytose) et d’autres maladies du sang. Une pénurie d'approvisionnement en sang due à une atrophie testiculaire après une torsion.

Déséquilibre hormonal

Dans le même temps, une sécrétion insuffisante d'hormones gonadotropes en raison de divers troubles au niveau hypothalamo-hypophysaire, des niveaux persistamment élevés de prolactine, y compris ceux causés par l'administration de neuroleptiques et d'autres médicaments psychotropes, peuvent être un facteur pathogénique clé. Les bodybuilders et les haltérophiles devraient éliminer les complications en présence de stéroïdes anabolisants. Il y a souvent une hyperestrogénie sur le fond de l'obésité ou de l'alcoolisme, ce qui conduit à la suppression de l'activité des testicules et à leur atrophie due à une faible fonctionnalité.

Conséquences des dommages mécaniques

Ils sont souvent causés par des lésions contondantes ou pénétrantes du scrotum, qui s'accompagnent de la formation d'hématomes de compression, d'une destruction des tissus, d'une inflammation aseptique et d'une cicatrisation ultérieure. En outre, des lésions répétitives et apparemment inoffensives, d’un pronostic plus défavorable, qu’un coup unique dans la région de l’entrejambe. La chirurgie des organes du scrotum peut également être un facteur dommageable.

Troubles thermorégulateurs avec surchauffe testiculaire

Le plus souvent, cela est dû à la cryptorchidie - testicules non descendus dans le scrotum. Mais le même mécanisme explique l'atrophie du testicule avec varicocèle. Après tout, la stagnation du sang veineux dans les vaisseaux altérés du scrotum entraîne une augmentation de sa température locale.

Les causes peu fréquentes du processus atrophique incluent la résistance innée aux androgènes, la production d'autoanticorps dirigés contre la membrane testiculaire basale, l'épithélium chorionique du médiastin et les rayonnements ionisants.

Tableau clinique

Les symptômes de la pathologie comprennent des modifications locales du scrotum, des signes de déficit en testostérone et une baisse de la fertilité.

Le tableau clinique comprend:

  • La désolation du scrotum, telle que déterminée par la palpation, entraîne une nette diminution du volume et de la flaccidité des testicules. Dans ce cas, les modifications peuvent être unilatérales ou bilatérales. Ces symptômes sont souvent masqués par une hernie et des lésions scrotales, varicocèle prononcé, hydrocèle.
  • Diminution de la libido et détérioration de la qualité de la vie sexuelle, allant jusqu'au développement d'une dysfonction érectile sévère avec impuissance. Il convient de rappeler que pour un nombre suffisamment grand de patients, même en cas d'atrophie testiculaire manifeste, la possibilité de rapports sexuels subsiste pendant un certain temps. Cela retarde souvent le moment où un homme se tourne vers un médecin, ce qui aggrave potentiellement le pronostic.
  • Féminisation - développement insuffisant des caractères sexuels masculins avec modification partielle du phénotype du type féminin. Cela se manifeste le plus clairement dans les lésions des testicules avant la puberté du patient, ainsi que dans l'hyperestrogénie et l'hyperprolactinémie. Mais les stéroïdes ne conduisent pas à la disparition de la masculinité, bien que leurs doses excessives contribuent au développement de la pathologie.
  • Diminution de la capacité d'un homme à concevoir naturellement en raison de violations prononcées de la spermatogenèse. Une atrophie complète du testicule signifie l'absence de sperme dans les cellules progénitrices. Si ce processus pathologique est bilatéral, une stérilité masculine irréversible se développe.
  • Manifestations courantes: asthénie, troubles végétatifs-vasculaires, tendance aux troubles apatico-dépressifs, initiative réduite et niveau d'agressivité potentiel.

Les hommes souffrant d'une atrophie testiculaire sont généralement sujets à l'obésité. On leur diagnostique souvent un dysfonctionnement subclinique ou manifeste d'autres glandes endocrines, des troubles de l'alimentation. Les athlètes et les bodybuilders atteints d'une telle pathologie notent une diminution du gain musculaire, une dégradation de la qualité de l'entraînement, une augmentation de la période de récupération.

Diagnostics

Comment déterminer l'atrophie testiculaire? Le diagnostic de ce problème comprend:

  1. Examen clinique de l'urologue, andrologue. L’anamnèse est collectée, la nature du développement et la condition des organes génitaux externes, la présence et la sévérité de caractères sexuels secondaires et les manifestations possibles de la féminisation sont évaluées. Séparément, la palpation détermine la position, la taille, la configuration et la consistance des testicules, l’état de leurs appendices et révèle des signes de varicocèle ou de hernie inguinale.
  2. Spermogramme Les changements détectés s’inscrivent dans l’image des troubles sécrétoires de la spermatogenèse. Leur sévérité dépend non seulement du degré d'atrophie, mais également de l'implication du deuxième testicule dans le processus pathologique. En cas de lésion unilatérale modérée, le spermogramme peut ne pas être suffisamment fiable. Mais dans tous les cas, cela vous permet d'évaluer la fertilité des hommes.
  3. Évaluation du statut endocrinien. Comprend des tests permettant de déterminer le niveau de testostérone, d’hormones gonadotropes hypophysaires, de prolactine et d’œstrogènes.
  4. Scrotum par ultrasons.

Selon les témoignages, une biopsie testiculaire est pratiquée et la préférence est donnée aux méthodes faisant appel aux techniques de microchirurgie (TESE, micro TESE). Une telle étude peut constituer non seulement un outil de diagnostic très informatif, mais également une étape préparatoire à l’utilisation des technologies de procréation assistée.

Traitement

Le traitement de l'atrophie testiculaire n'est pas une tâche facile, nécessitant parfois l'utilisation de mesures conservatrices et chirurgicales. La tactique de prise en charge du patient est déterminée par la gravité du processus pathologique et par la raison de son apparition. Il est également important que l'homme ait le désir de concevoir un enfant. Dans le cas d'une lésion unilatérale en l'absence de signes de progression du processus atrophique, une tactique d'attentisme peut être entreprise.

Médicaments d'approvisionnement en sang

En identifiant la pathologie vasculaire, il est conseillé de prescrire des médicaments qui aident à améliorer l'approvisionnement en sang. Trental et ses analogues, Actovegin, Desagregants sont le plus souvent utilisés à cette fin. En cas d'athérosclérose systémique, un régime alimentaire, la prise de statines, des agents antiplaquettaires peuvent être recommandés.

Afin d'améliorer la spermatogenèse et d'activer la fonction endocrine des testicules chez les patients jeunes, des hormones gonadotropes et des préparations d'hCG ainsi que des compléments nutritionnels de L-carnitine sont souvent prescrits. Tous les types d'intoxications sont catégoriquement exclus, il est recommandé d'arrêter de fumer.

Le traitement chirurgical est indiqué pour la varicocèle, la hernie inguinale, l'hydrocèle, la cryptorchidie, le risque élevé de transformation maligne des gonades atteintes.

Prévisions

L'atrophie testiculaire est-elle traitée? La régénération du tissu sur le site de tubes séminifères déjà perdus ne peut être réalisée. Donc, le rétablissement complet des gonades après l'atrophie est impossible, même avec l'élimination complète du facteur causatif. Mais dans certains cas, il est possible de stabiliser le processus et d'activer la fonction des zones restantes, en corrigeant le fond endocrinien et en améliorant la santé reproductive de l'homme.

L'atrophie testiculaire après une chirurgie de la hernie et les modifications testiculaires chez les athlètes (s'ils n'abusent pas de traitements répétés de stéroïdes anabolisants) sont pronostiquement favorables. Et la présence d'une pathologie endocrinienne concomitante mal corrigée, de changements structurels dans la région hypothalamo-hypophysaire, d'une obésité prononcée aggrave les perspectives thérapeutiques.

Les technologies de reproduction modernes aident à devenir le père biologique même d'un homme souffrant d'une atrophie presque complète des gonades. En même temps, le protocole TESE + ECO + ICSI est présenté, la cryopréservation restant non réclamée dans le cycle actuel des cellules germinales du patient. La biopsie multifocale des testicules au microscope électronique permet d’obtenir au moins un seul sperme. Et leur introduction ciblée dans le cytoplasme de l'œuf contribue à sa fécondation, même en l'absence de motilité des cellules germinales mâles. Les embryons ainsi obtenus sont placés dans l'utérus pour une nouvelle implantation. Les enfants nés après la FIV ne diffèrent pas de ceux conçus naturellement.

L’atrophie testiculaire est une pathologie grave et malheureusement irréversible. Mais plus tôt le problème est diagnostiqué, meilleurs sont les résultats. En effet, le début du traitement dans les premiers stades de la maladie vous permet de sauvegarder un plus grand nombre de cellules fonctionnellement actives, en prévenant les troubles endocriniens graves et la perte complète de la fertilité. Par conséquent, les hommes chez qui on soupçonne une altération dégénérative des glandes sexuelles devraient consulter un médecin dès que possible pour procéder à un examen complet et au choix du traitement.

Augmenter la taille des petits testicules chez l'homme

Les hommes appartiennent au sexe fort, mais ils ont leurs propres faiblesses. Beaucoup pensent que les testicules sont petits, la taille de ces patients est d'une grande importance. Comment identifier les œufs petits ou normaux, qu'est-ce qui a été inventé pour augmenter le scrotum et dans quels cas les gros testicules sont-ils mauvais? Toutes les questions devraient recevoir une réponse.

Quelle doit être la taille des testicules chez l'homme?

Les minuscules testicules sont le symptôme d'une maladie qui aide un spécialiste à diagnostiquer une pathologie. Une diminution de la taille des testicules peut être unilatérale ou bilatérale. Normalement, les paramètres des testicules chez les hommes adultes mesurent 4 à 6 cm de long et 2 à 3,5 cm de largeur. La taille peut changer pendant la maturation, mais le volume standard est de 12-30 cm3. Tous les chiffres sont relatifs et les écarts dépendent de la structure individuelle du patient.

La taille du testicule est-elle importante?

On croit que les petits œufs chez les hommes - c'est une pathologie, le plus - le mieux. Mais les médecins doutent de l'impact de la taille sur la vie sexuelle, la fertilité masculine. Les experts notent en particulier que les capacités de reproduction ne dépendent pas de la taille des testicules.

La différence de paramètres est également la norme, si les limites de taille sont de 1 cm. Avec un rapport plus élevé et des différences de taille des œufs, consultez un médecin. Ainsi que de graves écarts par rapport aux volumes standardisés des testicules.

Qu'est-ce qui peut affecter la taille des testicules?

Les experts distinguent plusieurs mécanismes:

  • Effets négatifs sur la pose du testicule pendant le développement fœtal: processus infectieux, pathologies de la grossesse, utilisation par la mère de diverses substances.
  • Maladies de type chromosomique d'origine génétique, accompagnées d'un trouble du développement, à la suite desquelles le testicule peut augmenter ou diminuer.
  • L'impact des facteurs négatifs sur les tissus des testicules: infection, fluctuations de la température, perturbation hormonale, maladie auto-immune, pathologies oncologiques, blessures, etc.

Comprendre pourquoi les hommes ont de petits œufs, il est nécessaire de déterminer les causes du développement de l'atrophie:

  1. Hyperplasie congénitale;
  2. Pathologie héréditaire;
  3. Hypotrophie acquise ou atrophie due à des pathologies différées: varicocèle, orchite, hydropisie et autres.

Une asymétrie prononcée des testicules ne devrait pas être une cause d'inquiétude si un œuf est plus gros que l'autre à 1 cm près, mais le scrotum augmente de manière significative pour plusieurs raisons:

  • Inflammation des appendices après la grippe, amygdalite, maladies vénériennes;
  • La torsion est une caractéristique anatomique du bâtiment;
  • La formation d'un type malin / bénin, en particulier le cancer du testicule, ne peut être déterminée que par une augmentation significative du nombre de testicules, une pathologie ne produisant pas de manière différente pendant une longue période;
  • Varicocèle - varices du scrotum;
  • L'orchite est une inflammation des testicules, entraînant un affaiblissement de la libido, une infertilité.

Si un homme a constaté une augmentation ou une diminution significative des testicules, c'est une raison pour consulter un médecin. Accepte les urologues, andrologues - spécialistes de la santé des hommes et empêchant le développement de pathologies graves.

Comment augmenter les oeufs des hommes à la maison?

Si un homme n'est pas satisfait de son propre scrotum, vous pouvez augmenter sa taille à la maison. Voici quelques façons qui ne nécessitent pas de coûts spéciaux:

  1. Abstinence sexuelle. Cela aidera à augmenter la taille des testicules, mais son effet est de courte durée et dangereux pour la santé. En raison d'une offre excédentaire de l'éjaculant, l'effet inverse peut se produire au début de l'activité sexuelle et il y aura une forte diminution du nombre de testicules chez l'homme, ce qui explique pourquoi cette méthode n'est pas populaire.
  2. Exercices Par exemple, selon le schéma de Kegel. C'est un complexe conçu pour augmenter le pouvoir sexuel, sans besoin de suppléments. Vous pouvez faire les exercices à la maison et au travail et l’efficacité est déjà notée 4 à 6 jours d’exercices réguliers.
  3. Les aides vous diront comment augmenter les œufs d'un homme sans difficulté. Cela comprend le massage manuel, les anneaux de jelking, la rallonge, etc. Les méthodes visent à augmenter le flux sanguin vers l'organe, ce qui entraîne une augmentation marquée de la taille des testicules.

C'est important! Si aucun outil ne vous aide, il existe une option chirurgicale. Comment augmenter les œufs, le chirurgien le dira. Cependant, vous devez savoir que l'insertion de tissus adipeux dans le scrotum ne donne pas l'effet souhaité en raison de la réabsorption progressive des cellules, mais la mise en place d'un corps étranger dans la zone des testicules est tout à fait compatible avec la tâche.

Quels médicaments existe-t-il pour augmenter la taille des œufs?

Comprenez pourquoi les œufs sont petits chez les hommes, vous devriez voir une liste de médicaments pour augmenter la taille du scrotum. Les experts estiment que les injections, moyens visant à augmenter la puissance et la production de testostérone, peuvent aider à déterminer comment augmenter la taille des œufs chez les hommes. Renforcer le flux sanguin vers le pénis, d'une manière ou d'une autre, affecte les testicules, en agrandissant leur taille visuellement et physiquement. Les contre-indications à l’utilisation de cette méthode peuvent être:

  1. l'âge;
  2. pathologie du système génito-urinaire;
  3. hypertension artérielle;
  4. intolérance individuelle aux composants.

Les formulations les plus courantes pour l'intégration des testicules sont: Cialis, Levitra, Viagra. Il y en a un peu moins connu: L-arginine, potentiel fort. Mais pour atteindre une taille satisfaisante, la taille des testicules ne peut pas être réduite, vous devez d'abord consulter le médecin. Peut-être que le médecin vous dira comment augmenter le scrotum de manière plus douce.

Les patients préfèrent les compléments alimentaires, mais pas les médicaments. Les critiques disent que l'efficacité des compléments alimentaires n'est pas inférieure à celle des médicaments, plus la luminosité des sensations augmente, la vie sexuelle est normalisée. Dans le même temps, l'augmentation de la taille du scrotum peut durer jusqu'à 2 à 5 jours. Il existe la possibilité d'utiliser des hormones, mais seul un spécialiste professionnel se référera à une thérapie.

Pourquoi les hommes ont-ils une atrophie testiculaire et comment y faire face?

Les hommes ont souvent des problèmes sexuels. Certains sont relativement communs, d'autres sont rares. Une de ces pathologies est l'atrophie testiculaire, qui est assez rare dans la pratique, bien que son potentiel de survenue soit le même chez tous les hommes. L'atrophie se caractérise par un développement progressif qui se manifeste indépendamment de l'âge.

On pense souvent que les tissus testiculaires ne meurent que chez les culturistes et les athlètes en raison de l'abus de stéroïdes. Pas toujours une atrophie due à l'influence de stéroïdes. Le plus souvent, une maladie similaire touche les enfants de sexe masculin, chez lesquels un (ou deux) testicules ne peut pas descendre dans la cavité du scrotum (cryptorchidie congénitale).

Les médicaments hormonaux modernes pris par les bodybuilders se distinguent par un schéma d'administration amélioré dans lequel la probabilité d'un effet tel que l'atrophie des organes génitaux est pratiquement absente.

Causes courantes de l'atrophie

Ainsi, l'atrophie testiculaire est une diminution pathologique de leur volume, accompagnée d'une altération de la production hormonale et des processus de formation de sperme. Les rapports sexuels forts à tout âge peuvent détecter des signes d'atrophie. La cryptorchidie congénitale est la cause la plus fréquente d'épuisement du tissu testiculaire lorsqu'un ptosis testiculaire ne survient pas dans l'enfance.

Par conséquent, lors de la détection de la cryptorchidie, le traitement doit commencer immédiatement, car le traitement tardif d’une telle déviation est lourd de complications dangereuses. Les conséquences négatives sont causées par une insuffisance de l'apport sanguin dans les testicules, qui est à l'origine du traitement chirurgical de la cryptorchidie. Les problèmes circulatoires provoquent un manque d'oxygène et de nutriments fournis aux testicules. Un tel état joue souvent le rôle d'un facteur provoquant une atrophie du tissu testiculaire.

Si les symptômes pathologiques ont été constatés sur un seul organe, alors, en l'absence d'effets thérapeutiques, des changements atrophiques affecteront inévitablement le testicule sain.

Outre le cryptorchisme, il existe d'autres raisons qui contribuent à l'épuisement des testicules:

  1. Déséquilibre hormonal sexuel;
  2. Torsion des testicules;
  3. Conditions pathologiques d'origine infectieuse;
  4. Traumatisme génital;
  5. Orchit;
  6. Lésions vertébrales provoquant des troubles d'innervation des glandes sexuelles;
  7. Hydrocèle ou varicocèle (varices);
  8. L'obésité;
  9. Opérations sur le scrotum;
  10. Certains médicaments hormonaux;
  11. Troubles circulatoires dans le scrotum, dus à des lésions vasculaires telles que l'athérosclérose, etc.

Quelles que soient les causes d’épuisement du tissu testiculaire, l’absence de traitement ou une approche inappropriée du traitement peuvent provoquer une infertilité masculine irréversible.

Signes de pathologie

Le développement de la mort des tissus des testicules n'est pas difficile à remarquer, car la pathologie est caractérisée par des manifestations vives:

  • Réduction rapide des testicules, accompagnée de leur flaccidité. Il existe des cas où seule la coquille reste à la place du testicule et où le contenu nécessaire est manquant;
  • L’homme a progressivement diminué son désir sexuel;
    Il y a une attitude apathique envers l'environnement et la vie en général, les humeurs dépressives, la faiblesse et l'impuissance;
  • Les garçons peuvent expérimenter la féminisation du corps, c’est-à-dire qu’il acquiert des contours féminins.

Atrophie et grossesse

En cas de nécrose tissulaire, des modifications dystrophiques irréversibles se produisent. Par conséquent, l'organe affecté doit être retiré immédiatement pour éviter la propagation de processus pathologiques au deuxième testicule sain. Si les deux organes sont touchés en même temps, la fonction de reproduction de l'homme cesse de fonctionner.

La détection précoce et l’élimination du problème aideront à éviter de telles conséquences et à empêcher le développement complet de la pathologie, même avant le début du stade auquel la production de testostérone diminue, le développement de l’azoospermie et d’autres déviations caractéristiques commence. La présence d'un testicule non affecté donne une chance à la paternité, bien que la probabilité de grossesse soit considérablement réduite.

Fonctions de diagnostic

Un point de diagnostic important est la différenciation de l'atrophie avec l'hypoplasie testiculaire. La différence est la suivante:

  1. L'atrophie se manifeste par une diminution rapide des testicules, dont les tissus meurent ensuite progressivement;
  2. L'hypertrophie est le manque initial de développement ou le sous-développement des testicules, raison pour laquelle les testicules n'atteignent pas la taille physiologique appropriée.

Déterminer l'étendue des changements pathologiques aide le sperme. Une analyse similaire montrera des irrégularités même mineures, car au début du développement, la maladie se caractérise par une diminution du volume de liquide séminal et du nombre de spermatozoïdes qu'il contient.

Tactique de traitement

À l'heure actuelle, il n'existe pas de mesures thérapeutiques garantissant à 100% l'efficacité du traitement de l'atrophie. Par conséquent, un traitement médicamenteux conservateur n’est justifié que par la présence de facteurs pathologiques provoquant une nécrose tissulaire. Ceux-ci comprennent les maladies inflammatoires et infectieuses, les lésions testiculaires ou la torsion.

Dans les cas où des troubles vasculaires sont à l'origine de changements atrophiques, le traitement par étiotropes peut empêcher une immobilisation supplémentaire, dans cette situation impliquant l'administration de médicaments rétablissant une nutrition et une circulation tissulaire normales (Actovegin, Trental, Pentoxifylline, etc.). En cas d'atrophie des testicules due à l'athérosclérose, des antiplaquettaires tels que l'Aspirine-Cardio ou le Thromboc-ACC sont indiqués. S'il existe des troubles neurorégulateurs au niveau des organes génitaux, des médicaments à base de galantamine (nivaline, etc.) peuvent aider, bien qu'ils soient hautement allergènes.

Attention! Avec une atrophie complète, le testicule affecté ne peut pas être guéri. Pour éviter la propagation à un testicule sain, on a recours à l'ablation chirurgicale d'un organe mort.

Avec un soin particulier, nous avons eu recours à une hormonothérapie afin de surveiller en permanence l'état du patient. Aux premiers stades de la maladie, le traitement par HCG, qui implique l'utilisation de gonadotrophine chorionique humaine, aide à restaurer les fonctions sexuelles. En l'absence d'efficacité thérapeutique, la prise de stéroïdes est annulée. Si l'hormonothérapie fait plus de bien que de mal, alors la thérapie est poursuivie, mais avec le contrôle le plus strict du patient.


Si la cause grave des troubles hormonaux, un dysfonctionnement des glandes sexuelles, des facteurs traumatiques ou un degré important d'obésité, est la cause fondamentale des processus pathologiques, le pronostic n'est pas très favorable. Dans de tels cas, seule une élimination rapide peut sauver la situation et un implant est ensuite implanté sur la place libérée dans le scrotum. Avec un testicule en bonne santé, un homme est toujours capable de devenir le père de la famille, mais cela devra être tenté car la probabilité de concevoir est considérablement réduite.

Atrophie des testicules chez l'homme

L'atrophie des testicules chez l'homme est un processus pathologique associé à une diminution de la taille des testicules et, par conséquent, à leur fonction associée à la fertilité et à la production d'hormones.

Selon les statistiques, l'atrophie testiculaire se produit rarement. Cependant, la pathologie peut survenir chez l'homme à tout âge. Cela n'affecte pas toujours les deux testicules en même temps, un seul peut diminuer, ce qui accélérera le processus de diagnostic et augmentera les chances de voir le patient consulter son médecin en temps voulu, car il ne suffit pas de faire attention au fait qu'un testicule est plus grand que l'autre;.

La question qui se pose est la suivante: dans quelle mesure les testicules doivent-ils rétrécir pour pouvoir parler du processus pathologique? Un volume d’organe normal est d’environ 17–18 cm 3. Une atrophie testiculaire est diagnostiquée lorsque la taille des organes atteint 6–8 cm 3.

Il est important de savoir que le processus se développe progressivement. Il est donc difficile de le remarquer à un stade précoce. Cependant, une diminution immédiate du volume des organes n'est pas le seul symptôme de la maladie. Par conséquent, il est important que chaque homme sache comment évolue le tableau clinique de la maladie afin de consulter rapidement un médecin lorsque l'atrophie peut encore être enrayée.

Facteurs prédisposants

L'atrophie testiculaire ne se produit pas en isolation, elle fait partie de la maladie associée à l'activité des systèmes vasculaire et endocrinien. Par conséquent, nous pouvons considérer que les facteurs prédisposant à la perturbation de l'activité de ces systèmes, provoquent une atrophie testiculaire:

  • l'obésité;
  • maladies endocriniennes;
  • dysfonction érectile;
  • hernie inguinale.

Tous ces processus sont liés par une altération de la circulation sanguine dans les organes, de sorte que les tissus testiculaires ne reçoivent pas la quantité nécessaire d’oxygène et de nutriments pour les processus métaboliques.

Raisons

Les principales raisons de la diminution du volume testiculaire sont les suivantes:

  • varicocèle - dilatation des veines, localisée dans la région du cordon spermatique;
  • hydrocèle - accumulation de liquide entre les membranes du corps;
  • blessures et interventions chirurgicales dans la région de l'aine;
  • troubles hormonaux - surtout augmentation de la prolactine;
  • torsion testiculaire, ce qui perturbe l'irrigation sanguine et le trophisme des tissus de l'organe;
  • pathologie du système nerveux;
  • les inflammations et les infections, y compris: le virus ECHO, les arbovirus du groupe B, le virus de la chorioméningite lymphocytaire;
  • lésions tissulaires lépromateuses et tuberculeuses;
  • médicaments: stéroïdes, certains médicaments psychotropes.

Symptomatologie

Le principal symptôme de l'atrophie testiculaire est une réduction directe du volume d'un ou des deux testicules de deux ou trois fois. Le processus se déroule progressivement et extrêmement lentement, il est donc très problématique de suivre instantanément le changement de la taille d'un organe. Mais en général, le tableau clinique sera visible par tout homme au fur et à mesure de sa progression.

Tous les autres symptômes de la maladie sont directement liés à une diminution de la fonction testiculaire. Pour la plupart, les organes réduits ne peuvent pas produire suffisamment de testostérone pour les processus physiologiques. Par conséquent, tous les symptômes qui en résultent sont directement liés à une diminution de la concentration de la principale hormone "mâle" dans le corps:

  • la gynécomastie, c'est-à-dire l'augmentation des glandes mammaires;
  • féminisation du corps - phénomène qui combine un ensemble de symptômes associés à un changement d'apparence masculine, notamment un changement dans la localisation de la graisse corporelle sur le sexe féminin (hanches, poitrine), une diminution des poils et du visage;
  • flaccidité des organes pelviens, qui a pour cause une diminution de la concentration de testostérone dans le sang et une cause probable de la diminution du nombre de testicules - diminution du débit sanguin dans une région donnée.

Séparément, il est nécessaire de mentionner deux symptômes importants, tels qu'une diminution de la libido et un changement de l'état psycho-émotionnel d'une personne. En soi, l'hypotrophie testiculaire ne peut pas affecter le désir sexuel et l'érection, c'est-à-dire que l'homme reste sexuellement actif, mais sa fertilité diminue, c'est-à-dire que la probabilité de devenir père après un rapport sexuel non protégé est très faible.

Cependant, lorsque les testicules diminuent, un déficit en testostérone se produit dans le corps, ce qui affecte directement la libido. En d’autres termes, si vous réapprovisionnez l’hormone dans le cadre d’un traitement substitutif, une diminution des testicules n’interférera pas avec le plein désir sexuel.

Etat psycho-émotionnel du patient

Quant à l'état psycho-émotionnel d'une personne souffrant d'une atrophie testiculaire, elle est très sujette à la dépression, à l'apathie et à la faiblesse physique. Il est difficile pour un patient de se concentrer même sur des tâches quotidiennes simples, sa capacité de travail diminue, sa somnolence et sa instabilité émotionnelle augmentent.

Afin de diagnostiquer la pathologie, vous devez prendre en compte tous les symptômes du complexe. Bien entendu, l’atrophie testiculaire elle-même est le principal symptôme de la pathologie somatique, dont la détection ne nécessite pas de mesures diagnostiques complexes, à l’exception d’un simple examen visuel du patient par le médecin. Cependant, l'ensemble du tableau clinique permet de comprendre à quel point la pathologie et les processus qui ont été déclenchés dans le corps de l'homme en raison d'une hypotrophie testiculaire ont progressé.

Diagnostics

Chez tout homme, la question se pose naturellement: quel médecin devrait être contacté s'il découvrait que le volume des testicules avait diminué. En règle générale, il suffit de consulter un médecin généraliste qui, après avoir recueilli un historique, dirigera le patient vers un médecin spécialiste: un endocrinologue, un andrologue, un urologue.

Le diagnostic direct prend peu de temps et ne nécessite pas de diagnostic de laboratoire ni de diagnostic fonctionnel: le médecin examine simplement les plaintes du patient, effectue une inspection visuelle et une palpation. Ce dernier est nécessaire pour détecter la localisation probable du problème, par exemple la source de la douleur.

Mais il est impossible de prescrire un traitement de l'atrophie testiculaire chez les hommes, sans connaître les causes de la maladie. Le médecin orientera donc le patient vers une recherche permettant de comprendre l'étiologie du problème et le degré de progression de la maladie.

La liste des mesures de diagnostic pour cette maladie comprend:

  • test sanguin pour les marqueurs tumoraux;
  • test sanguin pour la testostérone, la prolactine, l'œstrogène;
  • Échographie de la prostate (rectale) et des organes pelviens (transabdominale);
  • TDM et IRM des testicules;
  • spermogramme pour déterminer la fertilité du patient;
  • biopsie testiculaire.

Pour évaluer l'état général du médecin peut recommander de passer un test sanguin (biochimique et clinique) et l'urine afin d'identifier les processus inflammatoires dans le dysfonctionnement du corps ou de l'organe.

Traitement

Avant de traiter l'atrophie testiculaire, il est important de souligner que la pathologie n'est pas toujours réversible. C'est pourquoi il est si important de consulter un médecin rapidement, en remarquant une diminution de la taille des testicules ou d'autres symptômes associés à une diminution de la libido ou à une diminution de la concentration de testostérone dans le corps.

Il existe trois domaines de traitement que les médecins peuvent utiliser seuls ou en association. Le traitement le plus courant et le plus efficace consiste à améliorer la circulation sanguine. Bien sûr, il n’est pas efficace dans tous les cas, mais seulement si la cause de l’atrophie du testicule est une altération du flux sanguin dans l’aine, par exemple, en cas de varicocèle, l’atrophie testiculaire est plus susceptible d’être traitée par cette méthode.

Le plus souvent, les médecins utilisent les médicaments suivants:

  1. Trental (à partir de 150 roubles pour 5 ampoules de 5 ml chacune).
  2. Pentoxifylline (à partir de 40 roubles pour 10 ampoules de 5 ml).
  3. Actovegin (à partir de 600 roubles pour 5 ampoules de 5 ml).

Le traitement est efficace en perfusion intraveineuse. Etant donné que les patients peuvent tolérer des médicaments «vasculaires», provoquant des troubles neurologiques et dyspeptiques (vertiges, nausées, évanouissements, somnolence), il est préférable de procéder au traitement en milieu hospitalier.

L'athérosclérose devient rarement la cause de la maladie, mais si un patient est diagnostiqué avec une telle pathologie dans le contexte de l'hypotrophie testiculaire, il est logique d'inclure les anti-agrégants dans le plan thérapeutique - des médicaments qui réduisent l'indice de prothrombine du sang, c'est-à-dire l'élimination de l'augmentation de la viscosité sanguine. Le médicament le plus célèbre de ce groupe est l'aspirine (acide acétylsalicylique), ainsi que plus de 500 noms commerciaux différents. Le Trental ci-dessus est également un antiplaquettaire. Par conséquent, en le prescrivant, le médecin résout plusieurs problèmes à la fois, en évitant au patient de prendre une grande quantité de médicaments.

Traitement chirurgical

Si la pathologie n'est pas éliminée par une approche conservatrice, un traitement chirurgical est indiqué, c'est-à-dire le retrait du testicule et des prothèses avec un implant spécial. Après cela, les testicules mâles pour des raisons évidentes ne peuvent pas produire de sperme, de sorte que l'homme devient complètement stérile.

Pour que l’homme puisse maintenir un niveau normal d’activités sexuelles, il lui est prescrit un traitement hormonal substitutif afin de maintenir un taux optimal de testostérone dans le corps. En règle générale, les médecins tentent d'éviter une méthode de traitement aussi radicale, car le processus est totalement irréversible. S'il est possible d'économiser au moins 1 testicule, par exemple, lorsque l'atrophie du testicule gauche est diagnostiquée et que le testicule droit continue de supporter la charge fonctionnelle, il ne retirera respectivement que la partie malade de l'organe.

Cependant, dans certains cas, le retrait complet des testicules est le seul moyen d'arrêter le processus pathologique dans les tissus et de normaliser le bien-être humain. Avec la bonne approche en matière de traitement et de rééducation, vous pouvez restaurer au maximum la santé d’une personne.

Médecine populaire

Les méthodes traditionnelles de traitement existent pour le traitement de presque toutes les maladies. En essayant notamment d’éliminer les symptômes de l’atrophie testiculaire chez les hommes. Il est strictement interdit de s’auto-traiter, car les composants des plantes médicinales qui font partie de la décoction et du cadre peuvent entrer en conflit avec les principes actifs des préparations pharmacologiques. De plus, les recettes populaires ne sont ni inoffensives ni sûres, malgré les nombreuses idées fausses. Le mécanisme d’action des extraits de nombreuses plantes n’est pas complètement compris, de même que le moment de leur pharmacocinétique, c’est-à-dire leur élimination de l’organisme.

Toutefois, en cas de preuve, le médecin peut prescrire les moyens suivants:

  • jus de grenade frais;
  • teinture d’aubépine, que l’on peut acheter à la pharmacie;
  • une infusion de graines d'absinthe ou de plantain, que vous pouvez préparer vous-même, en versant une cuillerée à thé de graines avec 200–250 ml d'eau bouillante.

Une recette proposant de mélanger du vin rouge, des jaunes d'oeufs de poulet, du jus de citron et du miel est très populaire.

Il est nécessaire de prendre tous les moyens régulièrement, en même temps la fréquence de réception des fonds par jour et la durée du cours doivent être déterminées par le médecin.

Prévention

La meilleure façon de traiter une maladie est sa prévention. Il est impossible d'éliminer complètement le risque de contracter la maladie, mais chaque homme a le pouvoir de minimiser le risque de rencontrer un problème tel qu'un testicule atrophié.

  1. Il est important de surveiller la nutrition et de maintenir un poids corporel normal, en évitant ni les excès ni les carences en graisse corporelle. Cela vous permet de maintenir le système endocrinien et vasculaire, dont les perturbations dans les activités sont les principales causes des symptômes de l’atrophie des testicules.
  2. L'hypodynamie - la source de la plupart des pathologies du corps, principalement liée au processus de la circulation sanguine. Par conséquent, vous devez régulièrement vous livrer à une activité physique. En moyenne, une personne devrait consacrer au moins 300 minutes par semaine à l'exercice, mais la gravité de la charge varie dans chaque cas, en fonction de l'état de santé de l'homme.
  3. Selon les statistiques, l’hypotrophie testiculaire chez les hommes est due à l’absorption incontrôlée de stéroïdes anabolisants chez les athlètes qui souhaitent avoir un beau corps de manière simple mais dangereuse. En plus de réduire la taille des testicules et de mettre fin à leur fonctionnement, une personne peut faire face à de graves maladies des reins, du foie, du pancréas et de la glande pituitaire.

Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de noter rapidement la pathologie et de consulter immédiatement un médecin. Comprenant ce qui constitue une atrophie des testicules et de quoi il en est chargé, tout homme portera une attention particulière au changement de la taille des organes dans la région de l'aine. Après avoir étudié la photo d'une atrophie des testicules, il est possible de faire non seulement une impression théorique, mais également une impression visuelle permettant de reconnaître rapidement la pathologie de manière indépendante.

Il est également important de consulter régulièrement le médecin traitant à des fins préventives, par exemple lors d'examens médicaux, afin de détecter la maladie à un stade précoce et de la guérir.

Atrophie testiculaire: qu'est-ce que c'est et comment ça se manifeste

L’atrophie testiculaire, ou atrophie testiculaire, est une affection qui se manifeste par un changement de la taille et de la fonctionnalité du testicule.

L’atrophie testiculaire peut réduire ou arrêter le fonctionnement normal des organes et entraîner des problèmes de fertilité, voire la stérilité.

L’atrophie testiculaire est principalement causée par une maladie ou une pathologie génétique congénitale.

Pour l’apparition d’une atrophie, les testicules sont propres à:

  • maladies de l'enfance;
  • infections chroniques;
  • épididymite;
  • orchite;
  • toxines (consommation d'alcool et de drogues);
  • anémie chronique;
  • cancer des testicules.

Les stéroïdes anabolisants sont également une cause courante et reconnue d’atrophie testiculaire.

L’atrophie testiculaire est une affection pathologique caractérisée par une compression anormale des testicules. Dans ce cas, les testicules sont en bonne santé, mais si cette condition n'est pas traitée, les testicules commencent à se contracter sans raison.

  • Cette pathologie peut être due à un certain nombre de raisons, la cause principale étant le déséquilibre hormonal et l'abus d'alcool et de substances toxiques.
  • La vieillesse et les plaies de la région testiculaire contribuent également à l’atrophie testiculaire.
  • Les personnes atteintes d'atrophie ont noté une diminution de la libido et le développement de l'infertilité. Tout dépend du degré d'endommagement des testicules et de la cause de la maladie.

Causes d'une diminution des testicules chez l'homme

Pour comprendre la raison de la diminution des testicules chez l'homme, il est important de comprendre l'anatomie des testicules. Chaque testicule est constitué de deux types de cellules: les cellules germinales et les cellules de Leydig.

  • La fonction de la cellule germinale est de produire du sperme.
  • La fonction de la cellule de Leydig est la production de testostérone.

Dans des conditions normales, un mâle en bonne santé produit ces deux types de cellules dans des proportions égales, ce qui donne aux testicules une forme ronde, ferme et pleine. En cas de diminution des testicules chez les hommes, l'un ou l'autre de ces types de cellules ou, dans certains cas, les deux types commencent à mourir, entraînant des fluctuations des niveaux de liquide. Ce changement de fluide contribue à l'affaissement du scrotum, les testicules sont très mous et à l'état libre.

Diminution des testicules chez l'homme due à un échec hormonal

  • Le déséquilibre hormonal est clairement la cause la plus courante d'atrophie testiculaire. De temps en temps, une perturbation hormonale peut avoir des conséquences graves mais, en règle générale, les effets indésirables de certains médicaments en sont la principale cause.
  • En outre, les effets des radiations provoquent également un déséquilibre hormonal.
  • L'utilisation de stéroïdes pendant une longue période peut également provoquer des troubles hormonaux dans certains cas. Cela est dû au fait qu'en prenant des stéroïdes, une personne injecte de la testostérone par une source externe, ce qui fait croire à l'organisme qu'il existe une quantité suffisante de testostérone. Ainsi, il y a une diminution de la production de cette hormone, entraînant une diminution de la production de sperme, qui provoque finalement une atrophie testiculaire.

L'arrêt de l'utilisation de stéroïdes peut changer complètement l'atrophie dans certains cas, mais tout dépend du degré de dommage déjà causé.

Maladies entraînant une diminution des testicules chez l'homme

  • Certaines maladies, telles que le virus des oreillons ou le VIH, peuvent contribuer au développement de l’atrophie.
  • Les maladies sexuellement transmissibles jouent également un rôle important dans la réduction du testicule chez les hommes. Dans certains cas, l'état des testicules peut être complètement modifié, en particulier si une MST est en cours de traitement. Mais cela dépend aussi du degré de dommage.

Autres raisons

  1. Toute blessure dans l'aine ou pour des maladies nécessitant une intervention chirurgicale, telle que le cancer de la prostate.
  2. L'abus chronique d'alcool peut provoquer une cirrhose du foie, qui a un effet négatif sur les testicules, ce qui provoque leur contraction.
  3. La diminution des testicules chez les hommes peut également se produire en raison du vieillissement naturel d'une personne.

Atrophie testiculaire: diagnostic et traitement

Afin de diagnostiquer une atrophie testiculaire, le médecin procède à un examen basé sur les antécédents et le mode de vie du patient. Tout d'abord, un spécialiste procède à un examen physiologique du patient avec la sensation des testicules et du scrotum, ainsi qu'à l'examen des organes génitaux externes.

Après ces manipulations, les tests suivants peuvent être nécessaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Parmi eux figurent les suivants:

  • échographie testiculaire pour déterminer le flux sanguin et toute anomalie dans les zones testiculaires;
  • test sanguin pour identifier l'agent pathogène;
  • tests hormonaux pour déterminer les niveaux de testostérone;
  • examen par un urologue pour des dommages externes au scrotum.

Le traitement de l’atrophie des testicules dépend entièrement de la cause de la maladie, principalement du traitement de la maladie qui cause l’atrophie.

Si l'état des testicules n'a pas changé depuis le début du traitement, alors l'atrophie peut être considérée comme un trouble hormonal ou une pathologie nécessitant une intervention chirurgicale.

Dans la plupart des cas, l’atrophie du testicule est une pathologie irréversible, mais avec un diagnostic précoce, il est possible de restaurer partiellement le testicule et de prévenir une atrophie supplémentaire. En outre, certains changements dans le mode de vie, la disponibilité de sports, une alimentation équilibrée et une activité sexuelle régulière avec un partenaire éprouvé aident également à prévenir le développement d'une atrophie testiculaire du testicule.

Vous Aimez Sur Les Herbes

Les Réseaux Sociaux

Dermatologie